Sanctuaire carolingien : une visite hors des sentiers battus !

Sur les rives du ruisseau St-Mexme, le sanctuaire Carolingien de Cravant-Les-Coteaux, riche du premier art roman tourangeau, est l’un des rares sites aussi bien conservés.

Passionné d’histoire et d’architecture, nous sommes, au Relais de Sonnay, pleinement impliqué pour mettre ce site en lumière et lui redonner vie.

Un peu d’histoire …

L’ancien sanctuaire est placé sous le vocable de Saint Léger. Localement, il est désigné comme « la vieille église » et ses origines lui donnent le nom de « Carolingien ». L’église doit son nom, au martyr de l’ancien évêque d’Autun, Léger, qui fut assassiné dans le bois de Sarcin, le 2 octobre 678. Ce meurtre fut commandé par le maire du royaume mérovingien de Neustrie: Ebroïn.

A l’abandon près de mille ans, le sanctuaire échappe miraculeusement à la destruction. Mis en vente, aux enchères publiques le 8 janvier 1865, il fut acheté par la Société Archéologique de France qui le revendit le 2 mars 1933, à l’Association des Amis du Vieux Cravant, pour la somme de 100 francs.

Incroyable site historique, nous vous conseillons de prendre le temps de le visiter … vous serez surpris !